Redimensionner les textes:
  • A A A
  • Bilan satisfaisant du BSEIPH pour l’exercice fiscal 2014-2015

    Bilan satisfaisant du BSEIPH pour l’exercice fiscal 2014-2015Le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) a présenté le vendredi 23 octobre 2015, le bilan de ses activités pendant l’exercice fiscal 2014-2015. Une autre année d’initiatives constructives au profit de l’intégration des personnes handicapées en Haïti.

    Santé et réhabilitation, renforcement institutionnel, emploi et entreprenariat, éducation et formation professionnelle, protection sociale, cadre légal et sensibilisation, accessibilité à l’environnement bâti, tels ont été les axes d’intervention du BSEIPH au cours de l’année qui vient d’écouler. « La présentation  du bilan de l’exercice consiste à favoriser la transparence », a déclaré le Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, Gérald Oriol Jr, lors de son intervention. En effet, cet exercice se réalise à la fin de chaque année fiscale. A cette occasion, le BSEIPH met sur le tapis toutes les réalisations et les perspectives pour la nouvelle année. Lors de cette présentation, le Foyer d’Amour d’Haïti a témoigné de la bonne collaboration qu’il a développé avec le BSEIPH.  Des avancées considérables ont été relevées dans divers domaines ayant rapport avec la mission de l’institution, ce qui fait la satisfaction du titulaire du BSEIPH.

    Du renforcement institutionnel

    Des institutions mieux structurées pouvant contribuer à l’intégration des personnes handicapées, voilà ce qui justifie l’objectif de renforcer le BSEIPH en inaugurant un bureau départemental dans la Grand-Anse qui offre aujourd’hui des services de proximité aux personnes handicapées du département. Pour impliquer d’avantage l’Etat dans la lutte pour l’intégration des Personnes handicapées,  le Comité Interministériel de Suivi  en matière de Handicap est actuellement fonctionnel et plusieurs rencontres de travail ont été organisées.

    Un centre de documentation spécialisée est en cours d’aménagement dans les locaux du BSEIPH pour faciliter une meilleure diffusion de connaissances sur la question du handicap. Parallèlement, une Unité Accessibilité Universelle a été créée en vue de renforcer les interventions en faveur d’un environnement bâti accessible à tous.

    D’un autre coté, 11 Associations et institutions œuvrant dans le domaine du handicap ont reçu une subvention en renforcement de leurs capacités d’intervention.

    Education et formation professionnelle

    Des progrès importants du BSEIPH et de ses partenaires sont à signaler dans le domaine de l’éducation.  Le concept d’éducation pour tous et inclusive s’intègre au fur et à mesure dans le système éducatif haïtien grâce  à un module en éducation spéciale élaboré de concert avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle,  et le support de l’OEA/l’USAID. Un module de formation sur le handicap au profit des Ecoles de Sciences infirmières a également été finalisé de concert avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population avec le support de CBM. Des séances de formation de formateurs ont été aussi organisées au profit des professionnels de chaque secteur.

    Le BSEIPH a octroyé, au cours de l’exercice fiscal, 3272 kits scolaires aux élèves des écoles spéciales et institutions de/pour personnes handicapées.

    Protection Sociale, Emploi et Entreprenariat

    La dépendance financière et économique, la mendicité, l’incapacité de répondre à leurs besoins sont entre autres des situations que le BSEIPH cherche à changer chez les personnes handicapées. De ce fait,  a été octroyée une subvention à 231 personnes handicapées pour des raisons diverses telles que le paiement des frais de scolarité, le lancement ou le renforcement d’activités génératrices de revenus, le paiement de soins de santé, ou pour entreprendre d’autres initiatives et  6 personnes handicapées ont été intégrées en emploi formel par le biais du BSEIPH.

    En plus,  des formations sur l’entreprenariat ont été offertes à 100 personnes handicapées et 750 kits alimentaires ont été distribués de concert avec le FAES.

    Vers un environnement universellement accessible

    Tout de suite après la création de l’UAU, le BSEIPH avec le soutien de partenaires multiplie ses actions pour un environnement accessible pour tous. On citera la rédaction d’un avant projet de loi fixant les normes d’accessibilité universelle de concert avec le MTPTC, l’OEA, et CBM.

    En plus, des séminaires de formation sur l’accessibilité universelle et des séances de sensibilisation sur les normes d’accessibilité universelle ont été réalisées, une entente a été trouvée avec le MENFP et l’USAID pour le lancement prochain de travaux d’aménagement de huit écoles en vue de faciliter l’accès à l’éducation à encore plus d’enfants handicapés.

    Cadre Légal et Sensibilisation

    Le Fonds de Solidarité Nationale est désormais en phase d’être une réalité grâce au dévouement du BSEIPH ayant abouti au vote à la Chambre des Députés de la proposition de loi l’organisant. D’un autre côté, la campagne de sensibilisation sur les droits et capacités des personnes handicapées n’a pas cessé. Plusieurs activités de sensibilisation ont été organisées notamment autour du 3 décembre 2014 en vue de commémorer la Journée Internationale des Personnes Handicapées, plusieurs ateliers de formation et de sensibilisation ont été organisés autour de la loi sur l’intégration des personnes handicapées et la problématique du handicap en général. Par ailleurs, l’émission hebdomadaire « Sa kap fèt pou moun andikape yo »  a été diffusée sur la TNH pendant toute l’année.

    Les personnes handicapées ont également été très présents dans les manifestations nationales : 20 personnes handicapées ont pris part au défilé du Carnaval National et quatre associations de personnes handicapées ont  participé à la foire artisanale de CARIFESTA.

    Santé et Réhabilitation

    La composante santé mentale a été prise en compte dans la politique nationale de santé au cours de cette année. Le document a été élaboré de concert avec le MSPP et l’OEA suite à diverses séances de discussion entre les professionnels du secteur.

    Dans sa politique d’assistance aux personnes à mobilité réduite, le BSEIPH a distribué 426 déambulateurs, 418 fauteuils roulants, 186 paires de béquilles, 58 cannes de support, 141 manivelles à particuliers et organisations œuvrant dans le domaine du handicap.

    Les perspectives pour le nouvel exercice demeurent pertinentes comme la continuité de la sensibilisation sur les droits et capacités des personnes handicapées, l’extension des services du BSEIPH dans d’autres départements avec l’implantation d’un nouveau bureau départemental, la finalisation de l’avant projet de loi sur l’accessibilité universelle, et la  mise en œuvre du projet de registre national des personnes handicapées avec la Banque Mondiale. Le projet d’aménagement de bâtiments scolaires et un partenariat avec l’INFP pour la mise en œuvre d’un projet sur la formation professionnelle sont aussi envisagés.

    Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées