Redimensionner les textes:
  • A A A
  • David Dely dans les couloirs de Digicel Stars

    David Dely dans les couloirs de Digicel StarsPour la deuxième année consécutive, les personnes handicapées sont représentées au concours national de chant, Digicel Stars. Après Eugenie Pierre, cette année, c’est David Dely, jeune non-voyant qui concoure.

    Dans les colonnes de Ticket, on le surnomme D.D. Identifié au numéro 1200, David Dely a su gagner l’attention et l’affection du public dès les premières prestations live alors qu’il a conquis le jury depuis les premières auditions. « J’ai hésité et je ne voulais pas me lancer, raconte-il. Mais j’ai été poussé par mon frère jumeau et j’ai épaté le jury dès le début ». Il est confiant et promet à ses fans de belles performances toutes les semaines. « Vote m, map chante pou nou » est son slogan. Un travail d’équipe, une gentille complicité entre lui et son public.

    Sa popularité s’accentue à sa troisième prestation live. Il a su bien gérer son temps. Sa chanson, « Kijan w jere l », a emballé le jury et a mis le public en flamme et sous son charme.

    David profite du podium de Digicel Stars pour présenter ses œuvres personnelles. En effet, il interprète une de ses compositions à chacune de ses prestations. Le candidat monte en puissance, il se fait apprécier à chaque fois. Sa composition personnelle « Fanm kreyòl » a enflammé l’auditorium de Tripp TV. Son refrain assez entraînant a été sur toutes les lèvres. Cette prestation fut la première sensation forte d’une soirée assez serrée entre les candidats au 4e show live. Le refrain de sa chanson « Nou dwe viv » qu’il interprète au 5e Show a enflammé la salle.

    Originaire du Sud, David Dely a été victime de cécité très tôt. Il a donc intégré l’école St Vincent, institution de référence dans l’encadrement éducatif des enfants handicapés. Très tôt aussi, il commence dans la musique. Il fait des expériences musicales avec des amis de l’école St Vincent notamment, au sein du groupe G-13, regroupant plus d’une dizaine de malvoyants et de non-voyants. Son handicap n’a pas du tout atteint sa capacité de création.

    Jusqu’à ce stade du concours, les commentaires du jury sont favorables au prétendant du prix. Reste maintenant à convaincre le public pour un maximum de vote, seul capable de lui assurer sa place dans le prochain show. Bonne continuation à David Dely !

    Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées