Redimensionner les textes:
  • A A A
  • Formation pour des professionnels du secteur textile en Haïti

    formation_textile_bseiphLe Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) et Better Work Haïti ont organisé, jeudi 24 mai 2018 au Karibe Convention Center, une journée de formation et de sensibilisation à l’intention des cadres du secteur textile en Haïti.

    L’objectif étant de sensibiliser les participants sur la problématique de l’inclusion des personnes handicapées, ces derniers ont été appelés à tenir compte de manière systématique dans leurs pratiques professionnelles, des droits des personnes handicapées, y compris dans les processus de recrutement. Les exigences légales relatives à des espaces de travail accessibles à tout type de handicap ont également été débattues à la lumière de la loi du 13 mars 2012 et le projet de loi sur les normes d’accessibilité de l’environnement bâti.

    Un public varié des secteurs public et privé a participé à cette formation qui était une première d’une série de quatre qui seront organisées sur la thématique dans l’Ouest et dans le Nord-est. Les différentes sessions se porteront sur la problématique de l’inclusion sociale des personnes handicapées, le cadre légal, l’emploi et le travail adaptés, les techniques d’accompagnement de personnes handicapées.

    « Il y a lieu de féliciter les efforts déjà réalisés pour l’intégration des personnes handicapées dans ce secteur » a martelé Claudine François, directrice de Better Work Haiti, se basant sur des personnes handicapées qui travaillent dans le milieu et des travaux d’aménagement réalisés pour rendre certains espaces de travail accessibles aux personnes présentant des handicaps moteurs. « Mais il est important de continuer à offrir de meilleures opportunités aux personnes vivant avec un handicap sur le marché du travail », a-t-elle ajouté.

    Dans son intervention, le Secrétaire d’Etat Gérald Oriol Jr a rappelé qu’œuvrer pour l’intégration des personnes déficientes ne relève pas de la charité mais ressort des droits humains. La question du jour ayant été l’intégration des personnes handicapées dans la planification et l’exploitation dans le secteur textile, le Secrétaire d’Etat a insisté qu’il revient au planificateur de l’industrie textile de veiller, d’une part, à ce que les lieux et postes de travail soient accessibles au travailleur handicapé, et, d’autre part,  de veiller à ce que les politiques internes, notamment en ce qui a trait au recrutement et à la formation continue, soient inclusives de manière à mettre tout le monde, avec ou sans déficience, sur le même pied d’égalité et à respecter le cadre légal.

    Galerie de photos : https://web.facebook.com/pg/bseiph/photos/?tab=album&album_id=1774074705990147

    Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées