Redimensionner les textes:
  • A A A
  • Le DRF continue à soutenir des actions en faveur des personnes handicapées

    Lis moi avec webReaderEcoutez

    drf_bseiphLe Fonds pour les droits des personnes handicapées (DRF) subventionne cette année 16 projets en faveur des personnes en situation de handicap en Haïti.  La subvention apportée par le DRF vise à pousser les personnes handicapées à participer dans l’application des lois et à œuvrer pour le respect de leurs droits.

    Dans le cadre de ses attributions, le DRF fait particulièrement la promotion de la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées. Des projets pour la défense des droits des personnes vivant avec une déficience et pour l’application de ladite convention sont ceux qui ont été subventionnés.

    Les subventions sont octroyées à des associations et des coalitions de personnes handicapées. Les projets subventionnés reflètent les objectifs des organisations et répondent aux critères établis à cet effet, notamment la mise en évidence d’un article de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées en vue de son application.

    Liste des associations et coalitions de personnes handicapées en Haïti ayant bénéficié de la subvention du DRF et les objectifs de leurs projets.

    1)    Association des Femmes Handicapées du Sud

    Plaider pour les droits des femmes handicapées dans la région du Sud d’Haïti à vivre une vie sans violence et abus, conformément à l’article 16 de la Convention.

    2)    Association des Parents de Personnes Handicapées du Sud

    Plaider pour le droit des enfants handicapés à vivre dans une famille, conformément à l’article 23 de la Convention.

    3)    Association des Personnes Sourdes du Sud  

    Plaider pour que la municipalité des Cayes respecte les dispositions de l’article 21 de la Convention en assurant une information et une communication publiques accessibles aux personnes sourdes.

    4)    Association des Sourds de Lévêque, Haïti

    Plaider auprès des autorités locales pour la protection des femmes sourdes contre la violence et les abus, conformément à l’article 16 de la Convention.

    5)    Association Filles et Femmes au Soleil

    Plaider pour l’inclusion des femmes handicapées dans les politiques nationales et les débats portant sur les droits et le développement des femmes, conformément à l’article 6 de la Convention.

    6)    Centre National de Défense des Démunis et Handicapés

    Plaider en faveur du transport public accessible pour accroître la liberté de circulation des personnes handicapées dans la commune de Carrefour, conformément à l’article 9 de la Convention.

    7)    Club Zaryen

    Plaider – en tant qu’athlètes handicapés – pour le droit des personnes handicapées à vivre de manière autonome et de participer pleinement à tous les aspects de la vie en augmentant l’accès à l’environnement local, conformément à l’article 9 de la Convention.

    8)    Fédération Nationale des Sourds d’Haïti

    Plaider pour que les autorités locales de Lévêque prennent des mesures pour la réalisation de l’Objectif 6 du développement durable  et assurent la disponibilité d’eau pour les personnes sourdes vivant dans la communauté post-séisme de Lévêque, conformément à l’article 28 de la Convention.

    9)    Organisation de la Défense des Droits des Sourds Muets

    Plaider auprès des autorités publiques locales de Croix-des-Bouquets et du Parlement pour l’adoption de décisions garantissant le respect des articles 9 et 21 de la Convention.

    10)    Organisation des Enfants Démunis et Handicapés d’Haïti

    Plaider pour que la municipalité de Pétion-Ville prenne en compte les dispositions de l’article 30 de la Convention en prenant des mesures pour que les enfants handicapés aient accès à des activités artistiques et sportives.

    11)    Société Haïtienne d’Aide aux Aveugles

    Plaider et soutenir l’établissement de commissions d’accessibilité dans cinq municipalités des départements de l’Ouest et du Nord, afin de garantir le droit des personnes handicapées de vivre de manière autonome et d’être incluses dans la communauté, conformément à l’article 19 de la Convention.

    12)    Union des Femmes à Mobilité Réduite d’Haïti

    Plaider en faveur d’actions gouvernementales, y compris des campagnes médiatiques formelles, pour lutter contre les stéréotypes et promouvoir les droits des personnes handicapées, conformément à l’article 8 de la Convention.

    13)    Fédération Haïtienne des Associations et Institutions des Personnes Handicapées d’Haïti

    Équiper les membres pour faire pression pour la modification de la loi du 13 mars 2012 sur l’intégration des personnes handicapées.

    14)    Fondation J’Aime Haïti

    Assurer l’inclusion des personnes handicapées dans la société par l’adoption du projet de loi sur les normes d’accessibilité de l’environnement bâti – conformément à l’article 9 de la Convention – et l’avant projet de loi portant sur l’organisation et le fonctionnement du Fonds de Solidarité Nationale pour l’Intégration des Personnes Handicapées.

    15)    Réseau Associatif National pour l’Integration des     Personnes Handicapées

    Plaider pour que les enfants handicapés puissent réaliser leur droit à une éducation inclusive, conformément à l’article 24 de la Convention.

    16)    Réseau Associatif National pour l’Intégration des     Personnes Handicapées

    Promouvoir la mise en œuvre de la Convention et la loi du 13 mars 2012 sur l’intégration des personnes handicapées en continuant à participer à l’examen d’Haïti par le Comité de la Convention.