Redimensionner les textes:
  • A A A
  • Le mois du handicap, une belle et longue commémoration

    Le mois du handicap, une belle et longue commémorationLa commémoration de la Journée Internationale des Personnes Handicapées cette année a duré un mois, du 3 novembre au 3 décembre, décrété « mois du handicap » par le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH).

    Le mois du handicap lancé par une conférence de presse dans les locaux du BSEIPH, à Nazon, le 3 novembre dernier, a été une période sans répit pour les organisateurs. Les activités devant marquer cette période ont été d’une diversité remarquable considérant les publics cibles, les différents sites d’accueil et les activités réalisées. C’était l’occasion d’accentuer davantage la sensibilisation sur l’inclusion sociale des personnes handicapées autour du thème  « Patisipasyon ak enklizyon moun andikape, se zafe pa m, se zafe pa w. Nou tout konsène ».

    Les activités commémoratives vont durer un mois, du 3 novembre 2015 au 3 décembre 2015, que le BSEIPH a décrété « mois du handicap » a déclaré Guerline Dardignac, Directrice de Cabinet au BSEIPH, lors de la conférence de lancement des activités. « Ce sera une grande commémoration à travers tout le pays avec, entres autres, une journée portes ouvertes, des conférences-débats, des ateliers de formation et de sensibilisation, des activités sportives, des animations culturelles dans différentes villes du pays pour marquer le mois du handicap », avance-t-elle.

    La Journée portes ouvertes et la foire artisanale dans les jardins du BSEIPH

    La foire artisanale a été organisée dans les jardins du BSEIPH parallèlement à la journée portes ouvertes. Réalisée le 13 novembre, la journée portes ouvertes a été la première manifestation de la série et a drainé un beau monde dans les locaux du BSEIPH. L’objectif étant de permettre au grand public de mieux connaitre les attributions du BSEIPH, elle a largement atteint son but : Visite guidée, club de lecture pour enfants, exposition de photos et diffusion de documentaires.

    En plus de faire connaitre le BSEIPH, la journée du 13 novembre a permis aux personnes handicapées d’exposer leurs talents dans l’artisanat, la peinture, en couture, en broderie et dans des productions diverses. « C’était une belle réussite. Nous avons eu du monde, la presse a répondu en nombre, les exposants ont pu bien écouler leur produits, les responsables d’écoles sont très satisfaits du club de lecture, et notre objectif de sensibilisation de masse sur les droits et capacités des personnes handicapées est atteint au maximum », s’est réjoui Mme Dardignac.

    Des personnalités de l’Etat, des étudiants, des représentants d’organisations partenaires ont fait le déplacement pour l’occasion notamment, Me Mosler Georges, Directeur Exécutif du Conseil Electoral Provisoire, Me Ronald Cibert, Secrétaire d’Etat à la Justice, Madame Marina Gourgue, Secrétaire d’Etat à la Formation Professionnelle, et Monsieur Mervil Guillaumette, Directeur Général de l’Institut National de Formation Professionnelle. « Les enfants qui n’ont pas eu la chance de venir aujourd’hui ont manqué une belle fête. On ne peut pas dire que les personnes handicapées ne peuvent rien faire. Ils font de belles choses », a dit, ravie, Chritin Alice Darnenn, élève de Collège Cats Pressoir.

    Inauguration de nouveaux projets

    L’accessibilité universelle était au cœur de la célébration de cette année avec de nouveaux projets d’accessibilité. Si le projet de panneaux de signalisation handicap visant à signaler des parkings accessibles aux personnes à mobilité réduite attend encore d’être inauguré, le projet « Transport pour tous » est déjà en exécution. L’inauguration eut lieu le lundi 16 décembre 2015 où deux bus de la compagnie Dignité ont officiellement été mis en ligne et deux arrêts de bus ont été adaptés en vue de faciliter l’accès aux utilisateurs en situation de handicap. « Ce projet a tout son sens vu l’importance du transport dans le processus menant à l’inclusion socioéconomique des personnes handicapées », a déclaré le Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, Gérald Oriol Jr, persuadé que le projet peut servir de modèle pour l’instauration d’un transport accessible en Haïti permettant aux personnes à mobilité réduite de participer pleinement au développement du pays.

    Et le sport se mêle à la fête

    Les activités sportives ont été réalisées au Champ de Mars le samedi 28 novembre 2015 et ont révélé une nouvelle facette des capacités des personnes vivant avec une déficience. Diverses disciplines sportives étaient prévues au programme de l’après-midi récréatif organisé dans le cadre de la commémoration de la journée du 3 décembre.

    Sur fond d’animation musicale, l’ambiance était de taille avec la course pour des enfants déficients intellectuels, la course à manivelle gagnée par Donatus Philippe et la course en fauteuil roulant, remportée par John Chéry.

    Le public était stupéfait à l’annonce de la course des non-voyants. Et le coup d’envoi a été donné. Aidés de leurs accompagnateurs, quatre non-voyants ont couru sous les applaudissements des spectateurs émerveillés. Victor Osner a réussi à défier les autres compétiteurs. Mais le clou de cette festivité sportive a été le match de basketball en fauteuils roulants. De leurs fauteuils, les joueurs ont réussi à marquer des point, à bloquer des balles, à faire des passes. Le jeu d’équipe était parfaitement construit. Le match a été remporté 41 à 24.

    Sensibilisation dans les villes de province

    Une grosse campagne de sensibilisation a été effectuée pendant le mois du handicap à Jacmel, à Jérémie, aux Cayes, au Cap-Haïtien, aux Gonaïves et à Hinche. Plusieurs équipes du BSEIPH central ont rejoint les équipes locales et ont rencontré les associations de personnes handicapées en marge des activités organisées pour marquer la commémoration. Ont été organisés à l’occasion, des conférences-débats, des ateliers de formation, des séances de sensibilisation dans des écoles, des tournées de sensibilisation dans les médias, des animations culturelles, des distributions de matériels adaptés, de kits scolaires, de kits alimentaires et de chèques de subvention.

    La cérémonie officielle du 3 décembre

    En présence de diverses personnalités notamment le Premier Ministre Evans Paul, ses partenaires immédiats, le BSEIPH a clôturé le mois du handicap par une belle et grandiose cérémonie à l’Hôtel Marriott, à Port-au-Prince. En effet, un beau spectacle culturel a été offert aux invités par des artistes handicapés et non handicapés tels que les chanteurs David Dély, Eugénie Pierre et Cossy Samuel, le Groupe musical G13, la troupe de danseuses Andiyola, Beken qui ont complètement charmé le public. Le Premier Ministre dans son intervention a félicité le travail du BSEIPH tout en renouvelant l’engagement du gouvernement à accompagner les actions visant à l’amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées.

    Ce fut l’occasion pour le BSEIPH de rendre hommage à des personnalités ayant dédié leur vie à œuvrer dans l’encadrement de plusieurs générations d’enfants et de jeunes handicapés ayant contribué ainsi à faire avancer la cause des personnes handicapées en Haïti : les Sœurs Mona Haig et Rose Andrée Fièvre de l’Institut Montfort, Monseigneur Jean Zaché Duracin du Centre St Vincent, Madame Ghislaine Fabien Thomas du CES, Madame Carolina H. Ramirez de l’OEA, Monsieur Jean Marie Legouté du Foyer d’Amour d’Haïti, à titre de reconnaissance posthume. Par ailleurs, deux institutions, la Clinique Ophtalmologique Spécialisée et l’Association Chrétienne les Témoins de Jéhovah d’Haïti, ont respectivement reçu à cette occasion, le Prix Accessibilité de l’Environnement Bâti et le Prix Accessibilité de Communication et Technologie.

    Le spectacle a été clôturé par Bélo. Une belle prestation qui a enflammé le public. Entre les chansons, l’ambassadeur de la cause des personnes handicapée en Haïti a prêché en faveur d’une intégration réelle des personnes handicapées dans la société et a garanti la continuité de ses interventions en faveur des personnes handicapées.

    Comme c’était le cas l’an dernier, le BSEIPH a organisé toute une série d’activités à Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province pour marquer la Journée Internationale des Personnes Handicapées. Ces activités ont été le fruit d’une collaboration entre le Bureau du Secrétaire à l’Intégration des Personnes Handicapées et diverses organisations nationales et internationales dont Christian Blind Mission (CBM), Handicap International, la Coopération Belge au Développement, l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), World Vision, Plan-Haïti, la Fondation St Boniface, la Fondation UNIBANK, la Fondation Digicel, EnpaK, l’IFES, la Fondation pour la Paix, Healing Hands ainsi que les réseaux associatifs de personnes handicapées, le RANIPH, la FHAIPH et le CONOIPH.

    Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées