Redimensionner les textes:
  • A A A
  • Pour que l’éducation soit donnée à tous nos enfants

    Pour que l’éducation soit donnée à tous nos enfantsLe module en éducation inclusive est désormais disponible pour la formation des enseignants et futurs enseignants. Ce document dont l’utilité est de mieux outiller les professeurs dans la formation d’un enfant à besoins éducatifs particuliers, a été officiellement présenté au public le lundi 28 septembre 2015.

    Un événement à double objectif, parce qu’en plus de la présentation du module « Orientations Inclusives et éducation spéciale », c’était le début d’une semaine de formation à l’intention des cadres de l’éducation. 65 professionnels issus de diverses institutions travaillant dans le domaine ont eu l’occasion de débattre de la question de l’éducation des enfants handicapés à travers ce document élaboré dans le cadre d’un projet conjoint du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) et du Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH). Conçu par l’INS HEA, le travail s’est réalisé avec le support financier de l’OEA et de l’USAID.

    Cinq journées pendant lesquelles les professionnels de l’éducation ont acquis les notions de base en éducation inclusive afin de les transmettre aux enseignants et aux futurs enseignants au profit des enfants handicapés intégrés dans le système éducatif. En effet, ils pourront dispenser ce cours dans les écoles de formation des enseignants en vue de mieux outiller les éducateurs pour qu’ils soient aptes à reconnaitre et à prévenir les différents types de déficiences auxquelles ils peuvent faire face et à y répondre de façon appropriée.

    Selon les prévisions des initiateurs du projet, le module doit bientôt être inclus dans le cursus de formation des enseignants afin de pérenniser cette démarche. « Le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle emboite le pas », a affirmé le titulaire du MENFP, Nesmy Manigat dans son discours. C’est d’ailleurs une priorité d’instruire les enfants vivant avec un handicap a confirmé le ministre, et c’est primordial d’intégrer le module dans le curriculum de formation des maitres. « C’est une décision qui devait être prise depuis longtemps », croit-il. Si les participants sont appelés à favoriser l’intégration des enfants handicapés dans les écoles régulières dans leurs localités, l’Etat s’engage à le faire dans tout le pays, selon les promesses de M. Manigat.

    Ni leurs gestes, ni leurs paroles, ni leurs négligences ne peuvent déranger les élèves handicapés si les enseignants détiennent les notions pour travailler avec eux, selon le Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, Gérald Oriol Jr.  « C’est pour cela qu’il faut nécessairement revisiter les programmes de formation et s’assurer que les enseignants soient suffisamment motivés, sensibilisés et formés, qu’ils connaissent la pluralité de leur public et soient dotés de capacités interactives appropriées », a déclaré M. Oriol. Il croit également que le travail ne doit finir dans un tiroir.

    Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées