Redimensionner les textes:
  • A A A
  • Pour renforcer la prise en charge des enfants handicapés

    Le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) a, conjointement avec Zanmi Beni de l’organisation Zanmi Lasante, organisé le mardi 28 mai 2013 une journée de formation à l’intention des acteurs offrant des services de santé aux enfants vivant avec un handicap, notamment de l’Infirmité Motrice Cérébrale (IMC) et de l’Autisme.

    Cette journée de formation qui s’est tenue à la maison d’enfants de Zanmi Beni autour du thème « Prise en charge des enfants avec IMC et Autisme » propose aux fournisseurs de services de santé les meilleures méthodes et pratiques de prise en charge. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la politique générale du Président de la République, dont l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées est l’une des priorités.

    Des thématiques portant sur les techniques d’accompagnement de personnes handicapées et sur la prise en charge des enfants souffrant des IMC et de l’Autisme ont été abordées lors de la journée qui a aussi été l’occasion d’échanges entre les participants.

    Dans son intervention en la circonstance, le Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, Gérald Oriol Jr, a salué l’initiative qu’il estime innovatrice et qui traduit la volonté d’une collaboration infaillible entre les acteurs de la société civile et ceux de l’Etat pour adresser des problèmes critiques auxquels les populations font face. « Les IMC et l’Autisme sont, selon le Secrétaire d’Etat, un problème qui requiert un engagement fort et éclairé, à la fois du côté des pouvoirs publics, du coté du secteur de la santé et de la société civile toute entière. Un trouble de développement qui rend les simples actes quotidiens plus difficiles pour ceux qui en sont atteints ainsi que les membres de leur famille nécessite des interventions spécialisées. »

    Evoquant les failles du système haïtien dans l’accompagnement des enfants handicapés, entrave à la continuité de leurs parcours scolaires, de leur intégration sociale et leur insertion sur le marché de travail, M. Oriol est convaincu que cette journée de formation peut contribuer à l’émergence d’une nouvelle dynamique. « J’ose avouer que cette journée innovatrice se fait l’écho d’un projet haïtien de société axé sur l’intégration de toutes les populations et, en particulier, celle des personnes vivant avec un handicap », affirme-t-il.

    Le Secrétaire d’Etat en a profité pour inviter les professionnels de soins et acteurs de la société civile à faire montre d’un grand engagement pour aider à l’inclusion de plus d’enfants autistes possibles dans le système de soins. « Vous êtes invités à œuvrer pour aider ces enfants et les membres de leur famille à faire reculer chaque jour les frontières sociales émaillées de préjugés et de stéréotypes afin qu’ils puissent avoir la chance de grandir et d’atteindre leur capacité maximale de fonctionnement comme personnes et comme citoyennes et citoyens à part entière ». M. Oriol a affirmé qu’il est impérieux de prendre en compte l’environnement des enfants, d’écouter leur famille et de répondre aux besoins spécifiques dont ils font face chaque jour dans la démarche de donner le juste accompagnement aux enfants souffrant d’IMC.

    David Charles, Coordonnateur de la Banque de Matériels Adaptés du BSEIPH, qui a intervenu sur l’utilisation de matériels adaptés, a informé que la séance de formation se veut un moyen sûr de combler certaines lacunes professionnelles dans l’encadrement des personnes handicapées en Haïti. A la fin de la journée, les participants ont échangé expériences et propositions en vue d’une meilleure gestion de la prise en charge des enfants handicapés. « Les échanges ont été fructueux », se réjouit M. Charles. Toutefois, il estime qu’il est nécessaire d’approfondir la problématique en mettant accent notamment sur la posture et sur la gestion des complications, en impliquant professionnels de soins et parents.

    Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées