Redimensionner les textes:
  • A A A
  • Séminaire de formation à l’EMA pour la promotion de la Loi du 13 mars 2012


    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/seiphg5/public_html/wp-content/plugins/embed-facebook/embed-facebook.php on line 39

    Le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) multiplie ses actions pour le respect des droits des personnes handicapées en Haïti. Après le vote de la Loi portant sur l’Intégration des Personnes Handicapées en mars 2012, il s’agit de sensibiliser les secteurs de la vie nationale à son application.

    Deux journées de formation ont été organisées les 25 et 26 avril 2013 à l’Ecole de la Magistrature (EMA), visant à former et à sensibiliser des élèves-magistrats sur le cadre légal relatif à la problématique de l’intégration des personnes handicapées en Haïti. La formation s’est réalisée autour des thématiques portant sur  la problématique de l’inclusion sociale des personnes handicapées en Haïti, les Conventions Internationales sur le handicap et la Loi sur l’Intégration des Personnes Handicapées, sur la réhabilitation des Personnes handicapées et les Techniques d’Accompagnement (le langage des Signes, le braille, entre autres) et sur les politiques publiques. Près de 40 élèves-magistrats ont participé au séminaire de formation.

    Des experts nationaux et internationaux, notamment Me Paul Claude Bérubé, Expert International-ISLP/OEA, et Me Jean Vandal, Expert Juridique-Avocat et Consultant, ont intervenu sur différents thèmes pouvant soutenir la lutte pour l’intégration des personnes vivant avec un handicap. Leurs interventions ont porté sur les normes d’accessibilité universelle (NAU) (prescrites notamment aux  chapitres 4, 5, 6 et 10 de la Loi sur l’Intégration des Personnes Handicapées en Haïti), sur les Conventions Internationales des Nations Unies et de l’OEA relatives aux Droits des Personnes Handicapées. Le projet de Code National du Bâtiment d’Haïti (CNBH), un document très important à l’heure de la reconstruction d’Haïti, a été abordé lors du séminaire.

    Le CNBH vise principalement à assurer la résistance des structures des bâtiments. Il établit une norme minimale pour la construction, la transformation et la rénovation des bâtiments.

    Selon les responsables, les NAU étant directement liées avec les dispositions du CNBH il est donc nécessaire de les incorporer dans ce texte législatif afin de définir les termes spécialisés et de les utiliser de façon uniforme.

    Réalisé conjointement avec le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP), l’École de la Magistrature (EMA) et l’Organisation des États Américains (OEA), ce séminaire de formation  s’inscrit dans une série qui doit se réaliser dans le cadre du projet de Renforcement du cadre juridique pour les personnes handicapées en Haïti de l’OEA. Le projet touchera les juges, les magistrats et élèves magistrats, les cadres de l’administration publique et autre personnel du Ministère de la Justice à travers divers départements du pays. Il fera la promotion de la Loi du 13 mars 2012 qui se veut une réponse à une tradition de mépris et de rejet des personnes handicapées traitées comme des « kokobe » et des personnes sans utilité sociale.

    La Loi du 13 mars 2012 sur l’intégration des personnes handicapées garantit à toutes personnes vivant avec un handicap, un environnement libre de toute discrimination, et qui respecte leur totale dignité. Elle répond à cette exigence impérieuse de notre temps de construire une société plus humaine, plus digne, une société égalitaire et inclusive dans laquelle sont bannies toutes les formes de discrimination. Elle proclame que la personne handicapée jouit des droits inaliénables et imprescriptibles reconnus à toute personne humaine.

    Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées